Sao Felix Baiano - Reconcavo

Cuisine

De délicieuses saveurs

Le Brésil fait la taille d'un continent, cela se reflète dans la diversité de sa cuisine caractérisée par des plats et des habitudes alimentaires typiquement régionaux. Cependant, l'amour pour les fruits frais et les jus de fruit, ainsi que les haricots et la farine de manioc est le même dans tout le pays.

Les différences régionales sont dues entre autres aux immigrants, qui ont bien sûr apporté leurs propres habitudes alimentaires au Brésil. São Paulo, par exemple, est connu pour être la ville où l'on peut manger de meilleures pizzas et pâtes qu'en Italie et où les sushis japonais étaient appréciés bien avant que les premiers bars à sushis n'ouvrent en Europe.

Au nord du pays, en Amazonie, on cuisine traditionnellement de nombreux plats de poisson, y compris certaines spécialités inconnues dans d'autres parties du pays, comme le "peixe-boi" (poisson-bœuf), un mammifère qui vit principalement dans l'eau (lamantin). Un autre aliment de base dans cette partie du pays est le très nutritif fruit du palmier açai, qui n'est connu que depuis peu de temps dans le reste du Brésil.

Du poisson au nord, de la viande au sud, en raison de l'influence de la culture gaucho et de ses énormes troupeaux de bétail dans le sud. Le churrasco (des spécialités de viande grillée) vient de cette région, mais est désormais populaire dans tout le Brésil, et même au-delà.

Bahia possède sa propre cuisine très spécifique. De nombreux plats ont également un rôle à jouer dans les rites du candomblé. La cuisine bahianaise est faite de deux extrêmes : elle est soit sucrée, soit très épicée. Les piments conservés dans de l'huile et du vinaigre sont courants dans tout le Brésil. Une autre habitude culinaire nationale est que le déjeuner est le repas principal, alors que le petit-déjeuner et le dîner jouent un rôle secondaire.

Une grande quantité d'eau, de jus de fruit et de "cafesinho", un café court et corsé semblable à l'expresso, est servie à toute heure de la journée. La bière est très populaire, on ne consomme réellement du vin qu'au sud de São Paulo. La caipirinha, cocktail à base de jus de citron vert et de cachaça (eau-de-vie de canne à sucre) est aujourd'hui mondialement connue. La cachaça sert aussi de base à la batida (cocktail de jus de fruit) et aux nombreuses liqueurs dont le Recôncavo s'est fait la spécialité.